Nanashi

nanashi-paris-1362498785

Adresse : 31 rue de Paradis, 75010 Paris

Téléphone : 01 40 22 05 55

C’est fou cette frénésie sur les restaurant asiatiques. A croire que c’est un gage de qualité. Bon, là, en l’occurrence c’est quand même pas très bon, il faut le dire. Apparemment il y en a trois dans Paris. N’y allez pas. C’est pas très frais et ultra cher. Quatorze euros au minimum pour une souplette aux champignons desséchés et une ambiance de cantine de pré-pubères bruyants et malodorants. Ils proposent aussi de la Bionade, comme tout centre de rassemblement néo-bobo et pseudo-écolo. Celle qu’on m’a servie était pleine de moisissures, toute dégueulasse, quasi gélatineuse. La serveuse en était bien déconfite, et me l’a échangée sans un « désolé, merci, pardon ».

Qu’on jette ces escrocs dans une marmite de bionade moisie, ça soignera peut-être leur mauvaise peau.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Resto. Bookmarquez ce permalien.

7 réflexions sur “Nanashi

  1. Les conclusions de vos posts sont mortels monsieur Alf.
    J’aime beaucoup les formulations sous forme d’injonction « qu’on jette ces poreux machin truc… » En tout cas ce énième resto asiat’ a l’air à gerber si j’en crois votre flamboyante critique. Continuez vos bonnes œuvres.
    A très bientôt.

  2. Ah mais que la Bionade soit moisi est un signe de vitalité, cela veut dire qu’il n’y a pas de conservateurs!
    De toute façon; on y boit du thé sinon on y connait rien, même dans cette cantine franco-japonaise. Elle ne fait pas partie des 2/3 d’adresses japonaises tenues par des chinois expert en congélateur et friture malodorante; et ne plaira par voie de conséquence ni aux Ier ni aux 2ds.
    Si on met des lunettes à trou, on peut effectivement dire que c’est pas frais puisqu’on ne voit pas les cageots de fruits et légumes arrivant chaque jour ou le pain de Thierry Breton cuit au four et cajolé comme une miche. Le fait de voir des cuistots et des pâtissières dans la cuisine ouverte est généralement un indice de fait maison. Les autres découpent leur sachet sous-vide en cachette.

    Les prix, si l’on a l’esprit tautologique et qu’on estime qu’une carotte est toujours une carotte, alors c’est cher. En revanche, si le palais est capable de voir la différence avec celle d’un maraîcher et qu’on connait les prix, c’est justifié.
    Evidemment, vu le blason, la salle est rempli de gens qui vont le prétendre en n’en sachant que dalle, donc effectivement des prétentieux, se croyant à Greenwich ou pire à Brooklyn.
    Il serait plus pertinent, si on les abhorre, de réserver en présence de 716 ( http://www.716quejevoislavie.com/ ) qui partage la même passion (non sans raison)

    • Cher Les Tasteurs, votre commentaire est tout à fait exquis. On en reprendrait volontiers, en l’assaisonnant parfois de sel, parfois de cumin parfois de sauce gribiche, et en l’appréciant toujours autant. Merci pour votre conseil, je prends bonne note!

  3. On reconnait la critique d’un prolo qui confond la Chine et le Japon, et qui ne reconnait pas la valeur des choses. Ton site est à chier, il n’innove en rien dans les sites communautaires, il est arbitraire, mal écrit et bourré de fautes de goût et d’orthographe. Le paysage médiatique d’internet est vaste, ses eaux sont profondes et je n’ai aucun doute que tu coules petit à petit dans ses abysses.

    Je t’embrasse pas, tu sens la connerie.

    • Merci Dimitri! Ce restaurant ne cuisine que des produits bios et ne s’en vante meme pas pendant que plein de brasseries tradi refourguent de la bouffe industriel sous vide facon « l’aile ou la cuisse », tout en assurant le client que tout est « fait maison ». Alos bio ne veut pas dire forcement, mais la ici ca l’etait. Tu t’egares dans tes denonciations

  4. Je ne suis pas du tout d’accord avec votre article .
    La nourriture est juste excellente , le personnel est adorable, les jus de fruits à tomber … et je ne vous parle pas du don de boeuf…..
     » c’est pas très frais et ultra cher » … AHAHAH pour une fois que je vois des cuisinieres faire à manger devant mes yeux … je ne vois pas ce que tu veux de plus.
    Et quant au prix … franchement je suis étudiante , et je trouve pas ça excessivement cher .

  5. Ce blog a un parti pris : celui de se coltiner des lieux « apparemment » pourris, à chier ou a priori miteux pour y exercer une verve fielleuse avec un seul objectif : susciter les réactions, mes articles ne doivent jamais laisser indifférent. Ou l’on m’adorera ou l’on me détestera… Bravo ! C’est le blog d’un adolescent attardé amoureux de son ancienne prof de français qui ne pouvait pas l’encadrer ? J’espère que vous gardez un peu d’argent pour des endroits qui en valent la peine ? Ou les fuyez vous ? Votre blog est la preuve que « la méchanceté essaie trop souvent de se faire passer pour l’intelligence » ( Camus )

    Si encore vos billets étaient drôles, qu’ils suscitaient ne serait ce qu’un petit rire dans l’âme…

    Toutefois, votre blog ne semble pas avoir tenu la marée puisque je ne vois aucun billet depuis 2014… Sauf erreur de ma part… Nanashi, lui, se porte encore très bien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s