Le Bonaparte

bonaparte_terrass

Adresse : 42, rue Bonaparte, 75006 Paris.

Téléphone : 01 43 26 42 81

Le café Bonaparte est abominable tous les jours de la semaine, de 8h00 à 2h00. Sur cette terrasse bruyante et étriquée où règne une ambiance atrocement triste, même la vue sur l’église Saint-Germain-des-Prés a du mal à nous faire oublier qu’on est entouré de touristes abrutis ainsi que de la pire race qui n’ait jamais été chiée depuis que la Terre existe : « l’intellectuel germanopratin ». Celui-ci y est attiré, tel une mouche à merde sur un étron fraîchement sorti du moule, en raison de la proximité des lieux avec le cinéma de l’atroce BHL.

En consultant la carte, vous resterez bouche bée : 12 euros la pinte de bière soit 24 euros du litres. On pourrait presque croire à une explosion soudaine du cours du houblon mais on est simplement installé dans un établissement géré par des escrocs et des pourritures de la pire espèce, mal élevés et méprisants de surcroît. Quant à leur bouffe (peut-on appeler ça ainsi?) même un petit rwandais dénutri n’en voudrait pas.

Si notre Premier Consul de France pouvait, demain, sortir de son caveau des Invalides et qu’il venait à découvrir que son nom a été apposé à cette verrue dans Paris, nul doute qu’il ordonnerait la canonnade et la charge de hussards la plus brutale pour en finir avec ces saletés.

Qu’on les fasse tous crever à coups de baïonnettes dans les couilles.

Publicités

6 réflexions sur “Le Bonaparte

  1. Je te conseillerais un tour rue Moufetard, il y a matière.
    Il y a un resto (mais ça fait longtemps j’ai oublié le nom) où il se passait au moins 30 min entre les apparition du serveur, de la commande de l’apéro à la commande des cafés.
    Continue le boulot, ce genre de bar ne méritent pas d’être.

  2. sublisime a hurler de rire tu ma fini ta trop d’inspi mec enfin quelqu’un qui dénonce c bouse immonde ou tous les bandeurs est bandeuses s’agglutine comme un signe de bon gout

  3. Le Bonaparte (Bonap’ pour les intimes) a l’air d’une bonne arnaque pour touristes en mal du Paris des années 50. C’est un peu comme le café de flore ou les 2 magots, des merdes sans non pour touristes étrangers qui veulent un truc soit disant de St Germain des Près, quartier qui est devenu une morne plaine au delà de l’Odéon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s