Earth’s Kitchen

earth-s-kitchen-frontshop-devanture-4T4BUW

Adresse: 5, rue Daunou, 75002 Paris

Téléphone : 01 47 03 32 02

Ouvrir un bar à la fois conformiste, hostile, désagréable et sans ambiance, il fallait le faire. Et bien les faces de fiente qui tiennent ce dépotoir à rupins l’ont fait. Des ouvriers de bureaux, suffisants et très cons, gangrènent constamment les lieux. Le décor “new-yorkais” normé et ultra-conventionnel doit certainement les faire rêver et leur donner l’impression qu’ils ont été mutés à Manhattan pour prendre du galon dans leur carrière d’esclave de la Banque à perpétuité.

Naturellement les bières et les cocktails sont quelconques et très chers. Derrière le zinc, les serveuses sont inefficaces et mal élevées, tout juste bonnes à faire triquer des salariés fraîchement sortis du büro. Au Earth’s Kitchen, le midi, on peut même manger ce qu’ils osent appeler de la nourriture. Tout est bien évidemment impropre à la consommation : écœurant, surgelé et toxique.

Qu’on leur balance un 747 dans la tronche pour faire comme au 11 septembre.

 

Publicités

39 réflexions sur “Earth’s Kitchen

  1. Je suis totalement pour la dénonciation des bars-de-merde-parisiens (et pour leur fermeture), mais ironie du sort, j’ai ici la désagréable impression de lire la diatribe d’un petit péteux de parisien arrogant… précisément ceux qu’on cherche à fuir dans ces bars ! :p

  2. (on va me répondre que « c’est le principe du blog », mais comme on vit ce genre d’humeur au quotidien dans cette ville de bas-de-plafonds abrutis dégénérés qui tirent la gueule tout le temps, j’ai du mal à en rire) (mince ! mince ! je suis contaminé !)

  3. Le vulgarité empiète sur la bêtise et le manque de talent de ce blog grossier et méchant et nul ne mérite un 747 qui a fait 3000 victimes; décapitons le pilote de cette ânerie immonde et en vitesse et virtuellement.

    • « OUIN OUIN faut pas dire ça c’est maaal »
      Tu as raison, belle âme, le 747 c’est sur ton appart qu’il faudrait qu’il tombe.

  4. C’est clair on peut dénoncer des endroits chers, pas bons, et envahi de gens qui se la pètent, sans pour autant déverser un flot d’insanités permanent…. on retrouve les mots « dégueuler » , « merde » et « chier » toutes les deux phrases dans ce Blog vraiment « à chier » pour le coup !! …..à la longue c’est lassant…

  5. Excellent blog, à première (et rapide) vue ! Merci à Nicolas pour m’en avoir envoyé l’adresse. L’ancien Parisien que je suis (mais je ne fous plus les pieds dans ce cloaque depuis déjà quelques années…) s’est bien amusé à vous lire. Et comme j’ai des lecteurs qui vivent dans la capitale, je vous intègre dans ma « blogroll ».

  6. trois minutes pour répondre, Nicolas! vous faites le guet en permanence ou quoi??! y a autre chose que le net dans la vie! des bons restaus par exemple!

  7. être abonné à earth’s kitchen, faut le faire! j’avais tout de suite décelé l’aventurier, je ne me suis pas trompé: si vous pouviez me faire la liste de vos sites préférés, ça m’intéresse: -)

  8. Vous avez vraiment testé toutes ces horreurs dont vous parlez avec tant de poésie sur votre blog ? Beau courage parce que personnellement j’adore manger et quand je tombe sur ce genre d’endroits, je me barre 🙂

  9. Bonjour !
    Je souhaite vous informer que ce bar n’existe plus.
    Il a changé d’équipe et de propriétaires il y à plus de 9 mois.

    Depuis, nous avons donné un nouveau souffle à cet endroit, et apporté une ambiance saine, bien que souvent délirante!
    Nous sommes un groupe d’amis de longue date, et travaillons avec passion.

    Une nouvelle carte, de nouvelles tapas, et une nouvelle équipe prête à vous recevoir, pour vous faire oublier cette mauvaise expérience.

    Bien à vous,
    Emmanuelle.

  10. BRAVO au rédacteur de ce site web. Il est important de dénoncer les bars de merde de la capitale, et les patrons pourris qui les gèrent. Continue comme cela, ce que tu écris est un vrai guide et grace à toi je ne vais pas dans ces bars à cons !

  11. Bravo pour ce blog, je pleure de rire et suis soulagée à la fois…pouvez-vous rajouter « Le Perchoir » comme rooftop (que m’a t-il pris aussi, aller dans un rooftop…PLUS JAMAIS ÇA) à votre liste de bar merdique et puant? Bien à vous.

  12. Langage fleuri, discours outrancier, belles compositions, cela fleure bon le second degré décalé d’un être éminemment plus fin et spirituel qu’il n’y paraît. Que le vulgus pecum se bouche le nez en dénonçant la vulgarité de ce blog me fait bien marrer. Ce blog est une oeuvre de salubrité publique.

  13. Il faut continuer c’est un site d’utilité publique. On se fait tellement embarquer dans des trucs tendance toutes les semaines, on y met le prix et au final tous ces trucs ne servent à rien. Tout dans la déco, la fausse ambiance, la hype, la pression à de faire comme tout le monde et la peur de rater un truc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s